n°73

LAZRO… 20 ANS APRES !

Cette année, nous fêtons les 40 ans de l’Europajazz qui a été créé et porté par deux associations  : Le Mans Jazz Action de 1980 à 1985 et Le Mans Jazz Festival ensuite ! Mais, en fait la première édition a été mise en place par l’association Chorus et le Centre Jacques Prévert et dans ces deux structures, on retrouvait les personnalités historiques de l’Europajazz presque toutes encore là aujourd’hui !

Le Mans Jazz Action fut créé donc après la première édition du festival, et organisa son premier concert le 05 Octobre 1980 !

Après un premier festival très éclectique (De Marion Williams à Jacques Thollot et de Joe Mc Phee à Panama Francis…), il nous fallait sûrement marquer notre territoire et annoncer à tout le monde que c’était quand même le « free-jazz » notre musique de chevet !  Et ce fut notre tout premier concert organisé dans un lieu improbable : un recoin avec quelques chaises dans le sous-sol de Maine 2000 (Place des Comtes du Maine aujourd’hui) car nous avions déjà le sens de l’Underground !

Le programme ? Pas le plus consensuel possible : un solo de saxophone proposé par Daunik Lazro, un jusqu’auboutiste du free, qui nous semblait l’invité idéal pour remettre les pendules à l’heure : nous voulions du free, du free, du free-jazz !

Du free oui, du fric non ?  25 frs l’entrée soit à peine 4 euros !… Il est probable que notre première « en sous sol », dans le genre premiers chrétiens dans les catacombes, n’a pas eu la force de communication souhaitée et que méritait notre saxophoniste seul : 13 entrées payantes ! De quoi décourager les plus non motivés, mais pas nous !

Pour nos vingt ans, en mai 1999, Daunik lazrro, devenu un invité régulier du festival, trônait sur l’affiche du Festival, symbole triomphant du jazz européen !

Cette année là, il proposait une carte blanche avec quelques compagnons de route et de musique improvisée : Carlos Zingaro, Joe Mc Phee, Raymond Boni, Claude Tchamitchian, Jean Bolcato, Christian Rollet !   Une belle affiche pour 300 spectateurs conquis et un Théâtre Paul Scarron plein à craquer…

En vingt ans on avait fait 287 personnes de plus !

La dernière visite de Daunik fut en duo de saxophone baryton avec Francois Corneloup, le 09 mai 2015, à La Fonderie : toujours épatant et free et devant une salle pleine !

 

Photo affiche et Texte ARMAND MEIGNAN