N°52

MACEO… RAYNALD… ANTARES… 20 ANS !

1999 ! L’année de la vingtième édition avec Daunik Lazro sur l’affiche du festival et pour une « carte blanche » de trois concerts, lui qui avait été en solo le premier invité de l’association « Le Mans Jazz Action » en décembre 1980 (17 spectateurs… ravis !).
Pour le reste un énorme gâteau d’anniversaire avec une foultitude de bougies : Diane Reeves, ONJ Didier Levallet, Vienna Art Orchestra, Jan Garbarek & Hilliard Ensemble, Portal/Galiano, Barry Guy, Marilyn Crispell,Trovesi Nonet, Claude Barthelemy quartet & Orchestre National des Pays de La Loire en création pour 4 concerts dans 4 départements, L’Arfi qui investit Bouloire (campagne sarthoise : 2077 habitants) pour « une journée à la Campagne », Les « Jardins Ouvriers » de Francois Corneloup en trio dans 12 Café-Tabacs du Mans à l’heure de l’apéro, Didier Lockwood au Lude, un « Rural Tour » de six dates,  « en plein champ » du Louis Sclavis trio… Et un final somptueux avec l’Italian Instabile Orchestra !
Mais comme cela ne suffisait pas, ce fut aussi l’année (la seule !) où l’Europajazz s’offrit ANTARES ! ANTARES, 8077 places possibles, salle dédiée au exploits de l’équipe de Basket du Mans (MSB) (photo en haut à gauche !) et à tous les grands du show-biz (de Johnny à Louane, en passant par Benabar ou Sardou !) ! L’idée ? Un grand concert « Soul& Funk » à un prix le plus bas possible (60frs tarif unique, soit en gros 9 € !), avec la légendaire section de cuivres du grand James Brown « Funkoverload » (12  musiciens » dont Fred Wesley !) emmené par le génial MACEO PARKER !
Et pourquoi cette folie ? Et ce grand écart entre Daunik Lazro et Maceo Parker ? Juste pour toucher un public qu’on ne touchait qu’au concert de Blues ? Pour faire la une du Maine-Libre (journal local !) (photo en bas à gauche !), ce qui fut fait ? Pour faire la nique aux « grands tourneurs » ? Non ! Uniquement pour faire plaisir à Raynald Hervo (dix ans avec nous du 01 avril 1996 au 30 septembre 2006 !) – photo en bas à droite -, compagnon de route de l’Europajazz (parti vers des horizons plus « verts » !) et totalement groupie de Maceo !
Ceci dit : 2344 entrés quand même et un énorme souvenir !
Par contre, si un nouvel équipier de l’Europajazz est fana de Christophe Maé…   on ne le fera pas… Mais on veut bien réfléchir à Beyoncé pour… les 40 ans en 2019 !

Texte : Armand MEIGNAN
Photos : Archives Europajazz